Vous êtes ici

Le coin des parents

Equipement de Bébé : ça, j'en ai vraiment besoin ? Notre liste des essentiels

Equipement de Bébé : ça, j'en ai vraiment besoin ? Notre liste des essentiels
Par souci de place ou de budget, se pose la question de la nécessité des équipements bébé à acheter avant la naissance coûte que coûte, et ceux qui peuvent attendre. Nos conseils pour des achats futés, en temps et en heure.

Les 5 essentiels à avoir avant l’arrivée de Bébé

Un sac à langer. Vous avez déjà une tonne (d’après votre mec tout du moins) de sacs à main, dont certains assez grands pour accueillir les affaires de votre tout-petit. Sauf que ! Vous le verrez vite, l’organisation est une clé essentielle dans la vie d’une mère. Un sac pensé pour les jeunes mamans contient de nombreux rangements, de quoi maintenir un biberon, et même souvent, un tapis de change intégré. En matière de design, on trouve de plus en plus de modèles sympas, ayant pour certains le même aspect qu’un sac à main tradi. Un impératif à mettre dans votre liste de naissance sans hésiter.

Une poussette, mais pas n’importe laquelle ! Le confort de votre bébé est important. Vérifiez que le carrosse de votre petit trésor est bien équipé d’un hamac rembourré s’inclinant à l’horizontal, ou d’une nacelle (sorte de couffin rigide) pour des siestes (presque) comme dans son lit à la maison.

Un porte-bébé physiologique ou une écharpe de portage. En balade comme à la maison, ils permettent tous les deux d’avoir les mains libres, tout en étant au plus près de votre bébé. Pour lui, c’est le moyen idéal de ressentir les sensations qu’il a connues in utero. Les bercements doux, la chaleur de votre corps, votre parfum rassurant, c’est le top ! Bon à savoir : le porte-bébé permet généralement un portage jusqu’aux 9 mois de l’enfant, quand l’écharpe s’arrête aux 6 mois.

Le siège-auto. Si vous avez une voiture, cela vous semble évident, mais pour les citadines non motorisées habituées aux transports en commun, pas forcément. Pourtant, il faut y penser. Pas question de prendre un taxi avec bébé sur les genoux, même pour un trajet très court et avec une ceinture de sécurité. D’ailleurs, certaines maternités refusent de laisser sortir les jeunes mamans si elles n’en sont pas équipées. Même celles habitant à quelques mètres. Avant utilisation, veillez à vérifier que le siège-auto est adapté à la taille et au poids de votre tout-petit. Pas question de transiger sur la sécurité.

Une table à langer. Certes, un bébé peut être changé sur un plan de travail, sur une table ou sur un lit, mais seulement lorsque vous êtes en vadrouille. Une table à langer n’est pas un équipement superflu, elle permet d’avoir sous la main les indispensables du change, assure une réelle stabilité et prend soin de votre dos et de vos genoux. Votre logement est petit ? Pensez aux versions murales !

Ceux qui peuvent attendre quelque temps après sa naissance

Le chauffe-biberon. Un biberon n’a pas forcément besoin d’être réchauffé avant d’être donné à un bébé. Cette habitude est souvent préconisée pour les petits ayant des problèmes de digestion. Attendez de constater ce qu’il en est pour le vôtre, et si tel est le cas, n’oubliez pas qu’il existe de nombreuses façons de réchauffer un bib’ autre qu’avec un chauffe-biberon, bien qu’il reste l’un des moyens les plus pratiques.

Le lit pliant. Si un bébé peut y être installé dès sa naissance (et jusqu’à ses 3 ans, selon son gabarit), n’oubliez pas que la nacelle de sa poussette fait office de lit lorsque vient l’heure du dodo et que vous êtes en déplacement. Pas besoin de vous encombrer trop tôt !

La chaise haute. Utile à partir des 6 mois d’un bébé, âge des premiers vrais repas, vous avez le temps d’en chiner une, ou de récupérer le modèle d’une amie d’ici là. Idem avec l’autocuiseur, qui lui ne sera pas indispensable, mais réellement pratique au quotidien quand viendra le temps des purées et petits plats faits avec amour.