Vous êtes ici

Le coin des parents

Comment devenir une pro du change de bébé ?

Comment devenir une pro du change de bébé ?
Fraîchement rentrée de la maternité, vous faites doucement connaissance avec votre tout-petit, adoptant avec lui de nouvelles habitudes. Parmi elles, le change de bébé. Une tâche aisée, une fois les bonnes astuces adoptées (si, si !). Découvrez les nôtres juste ici.

À raison de sept à huit fois par jour, le changement de couche devient un véritable sport à part entière dans une vie de jeune parent. Parce qu’il doit être réalisé dans des conditions de sécurité maximale, il est nécessaire de bien l’anticiper. Heureusement, rien de difficile, il suffit d’un peu d’organisation…

Le change de bébé, un espace à part entière

Les bébés ont besoin de rituels, cela les rassure. Et vous, ça vous permet de gagner en sérénité, en précision et en temps. Prévoyez donc un lieu unique où changer votre loulou (généralement dans la salle de bains ou dans la chambre). Si l’espace le permet, optez pour une table à langer riche en rangements, ou une version murale avec plan escamotable pour les endroits plus restreints. Elle doit être à bonne hauteur – pas question de trop vous pencher lors du changement de couche (votre dos, déjà fortement mobilisé depuis la grossesse, vous remerciera) – et placée dans un endroit bien chauffé, à l’abri des courants d’air.

Les indispensables du change de bébé

Une fois l’endroit validé, veillez à avoir à portée de main tout le nécessaire, à savoir : des carrés de coton, des produits d’hygiène formulés pour les nourrissons sans rinçage, des couches (à positionner toutes dans le même sens), de la crème pour le change (pas indispensable, mais recommandée, notamment en cas d’irritations ou de rougeurs – l’érythème fessier devra être traité selon les recommandations du pédiatre), voire des bodys, pour les petits débordements surprise. Les lingettes sont à réserver pour vos vadrouilles en famille. Si votre bout de chou est curieux, pensez aussi à avoir un doudou à lui proposer, afin de l’occuper et de vous laisser le champ libre. Une serviette en coton sur le tapis de change sera également la bienvenue en cas d’envie pressante de Bébé, tout comme une poubelle à couches (votre nouvelle meilleure amie), qui masquera les odeurs.

Les bons réflexes du change de bébé

On ne vous apprend rien : un bébé, ça gigote beaucoup ; d’où la nécessité de toujours avoir une main posée sur lui pendant le change. Un moment d’inattention, et votre petit asticot a tôt fait de chuter de la table à langer. C’est donc un réflexe à acquérir dès la première couche, comme vous l’aura certainement indiqué la puéricultrice.

Avant de commencer le change de bébé, lavez-vous les mains, et n’hésitez pas à les frotter l’une contre l’autre pour gagner en chaleur. Ensuite, allongez votre enfant et retirez les excréments avec la partie la plus propre de la couche, avant d’utiliser des cotons et des produits d’hygiène, à appliquer du pénis / de la vulve vers l’anus (soit des parties les plus propres vers les plus sales). Si la zone est sensible, séchez-la et laissez-la à l’air libre avant d’appliquer une crème de change. Vous pouvez alors lui mettre une nouvelle couche, que vous aurez inspectée auparavant pour bien déterminer l’avant de l’envers, les dessins pouvant se situer des deux côtés. Joignez ses petons avant de les soulever pour glisser la couche préalablement ouverte sous ses fesses. Si vous avez un petit garçon, n’oubliez pas d’abaisser son pénis vers le bas, cela minimisera les risques de débordement. Pour le confort de votre bébé, glissez deux doigts au niveau de la ceinture et au niveau des cuisses. Un bon moyen de checker qu’elle ne le serre pas trop. Mission accomplie : il ne vous reste plus qu’à vous laver les mains et à faire un gros câlin ensemble !